La Clusaz : non au projet de retenue collinaire, oui à la préservation de la biodiversité, notre futur commun.

Ce matin lundi 15 novembre, à l’aube, un vingtaine de personnes membres d’Exctinction Rebellion Annecy se sont rendues sur le plateau de Beauregard, à l’endroit où les travaux de la retenue collinaire doivent avoir lieu. Ils et elles étaient muni.es de banderoles sur lesquelles il était inscrit “nous sommes la nature qui se défend” et “retenue collinaire: tout schuss dans le mur!”, de cordes et de armlocks, pour occuper les arbres, prêt.es et déterminé.es à bloquer le début du chantier de défrichage, mais aussi à marquer le début de la résistance physique et matérielle au projet de retenue après des mois de recours juridiques. Des arbres ont également été “piegés” à l’aide de visses afin de ralentir une potentielle intervention de l’entreprise de bûcheronnage. Pour la sécurité des équipes, ils sont agrémentés de panneaux “attention; arbres piégés” et la zone est balisée. L’installation a été laissée en place au départ des activistes. Par cette mobilisation, il s’agit d’empêcher le défrichage d’une partie du bois de la Colombière et le saccage de 8 hectares d’espaces naturels contenant des tourbières et abritant tout un écosystème vivant. En effet, pour parer au manque d’enneigement et maintenir l’industrie du ski dans la vallée, les élu.es valident un projet écocidaire (dans le cadre du plan Neige II de Laurent Wauquier visant à maintenir une compétitivité dans l’industrie du ski): creuser un trou de 148 000m2 dans la montagne pour faire remonter de l’eau de source en grand renforts d’énergie et qui servira, entre autre, à la fabrication de neige de culture. Ces travaux généreront la mise en péril de zones humides et l’extermination d’espèces protégées. Le tout avec l’accord de la préfécture qui a donné une dérogation pour “destruction d’espèces et d’habitats protégés”. Les activistes ont été soumis à un contrôle d’identité par les forces de l’ordre, arrivées aux alentours de 12.00 pour constater la situation. La mobilisation de ce jour se termine en fin de matinée, puisque nous apprenons que les travaux ne débuterons pas aujourd’hui. Cependant, nous restons mobilisé.es et déterminées à empêcher cette entreprise mortifère, qui n’est pas qu’un projet isolé puisque cette retenue collinaire fait partie de la centaine de projets similaires dans les Alpes. Nous dénonçons la politique de La Clusaz qui contribue à la fuite en avant symptomatique d’un système économique dans le déni des réalités climatiques actuelles. Il est temps de prendre des décisions responsables qui laissent aux générations présentes et futures une chance de vivre la montagne dignement.”

Communiqué de Extinction Rebellion Annecy.

  • Post category:Non classé

La Clusaz, rebéllion à la Colombière : non au projet de retenue collinaire